image

La boule était là dans mon sein gauche. Je l'avais palpée toute la journée espérant par miracle qu'elle disparaisse. Couchée, assise, debout, toujours cette maudite grosseur. 

Ce jour-là les fleurs s'accumulaient chez moi et je ne disais rien. Je n'avais pas le cœur à la fête. J'avais passé une nuit d'insomnie coupée par quelques rêves dont un: Ma mère, que j'avais perdue quelques années auparavant, m'assurait que ce qui m'arrivait était un cadeau. 

Très vite tout s'est enchaîné: mammographie, diagnostic, chirurgie, chimio, rayons. Une année de ma vie mise entre parenthèses.

J'ai eu très longtemps du mal à accepter ce message de ma mère. Cela m'a troublée moi l'incroyante.

En effet ce fut un cadeau! Depuis ce jour ma vie a changé, j'ai pensé à moi et levé le pied au boulot. J'accorde peu d'importance aux grincheux. Je suis vivante...

C'était le jour de mes 50 ans il y a exactement 15 ans aujourd'hui.